AGENCE DU SPORT
  • Nos avocats ont déposé ce jeudi 20 juin nos 4 recours contre les textes du 20/04/2019 créant l’Agence (cf. communiqué intersyndical ci-dessous). Recours qui sera progressivement étoffé grâce notamment au travail du SNAPS en profondeur.
NON A L’EXTINCTION DU CORPS DES PS
  • Nous sommes toujours dans l’attente d’une évolution favorable sur la remise en place du concours pour reprendre le dialogue avec la ministre. A ce jour, il nous semble incongru de discuter avec la ministre dont les actions ont pour conséquence la disparition du ministère des Sports via la suppression des CTS et la dénaturation des missions de CAS, perdus dans une nouvelle organisation de l’Etat mal définie. En a-t-elle seulement conscience ?
NON AU DÉTACHEMENT DES CTS
  • Nous avons rencontré hier Denis MASSEGLIA, président du CNOSF, qui confirme que le détachement de nos collègues CTS est une aberration. Le mouvement sportif a pris conscience des conséquences irréversibles des réformes portées par la ministre et n’y trouve pas son compte non plus.
  • Le SNAPS maintient la pression sur le gouvernement pour que les CTS soient exclus du détachement d’office, et que le projet de la ministre de détachement (tout court) des CTS soit définitivement abandonné. Rencontre avec le conseiller Sport de l’Elysée demain après-midi.
REFORME TERRITORIALE
  • Vous le savez, le SNAPS milite ardemment pour le Pôle éducatif, pour les synergies positives qu’il permettrait et parce que l’Education nationale reste le levier le plus puissant pour développer le sport AVEC les clubs et associations sportives. Aussi parce qu’il en va de la SURVIE des PS et des CTPS de quitter les ministères sociaux (Santé, Travail) qui refusent de reconnaître les singularités de nos métiers et missions – leur but non avoué est de nous déclasser en CAT. B, agents contrôleurs d’État – et pour qui le sport est la dernière roue du carrosse : depuis 2010 nous sommes passés de 8000 agents JS à 4500 au sein des ministères sociaux, ce n’est pas une lubie du SNAPS.
  • Le Pôle éducatif est le seul contexte dans lequel les CAS et les CTS pourront conserver une unité d’affectation et qui permettra donc de basculer encore d’une fonction à l’autre.
  • Dans le cadre de la réforme instaurée par le Premier Ministre E.PHILIPPE, de nombreuses orientations et décisions dénaturent nos métiers et missions :
  1. nos actions de développement du sport ne peuvent en aucun cas être réduites au SNU, ce n’est PAS ce que la ministre a présenté OFFICIELLEMENT lors des CTM JS.
  2. nos collègues des DDCS/PP et nos collègues des DR/D/JSCS de la formation ne peuvent PAS être séparés des équipes techniques et pédagogiques régionales.
  • Nous continuons de demander avec force le maintien de ces équipes, AVEC les CTS, affectées au niveau des Rectorats, avec le réseau des établissements Sport au sein du Pôle éducatif.
  • A l’instar de l’Enseignement supérieur, il nous semble pertinent de demander la création d’une entité JS propre au sein de l’Education nationale avec un Recteur délégué à la Jeunesse et aux Sports. Ce positionnement permettrait au ministère chargé des Sports de garder la main mise sur l’action de ses personnels.
Aujourd’hui pour le SNAPS le compte n’y est pas.
AUTRES INFOS :
Colloque « La défense du service public du sport » reporté.
  • Le colloque piloté par Marie-George Buffet, ancienne ministre de la Jeunesse et des Sports, et Régis Juanico, député de la Loire, ayant pour thème « La défense du service public du sport » est reporté au 19 septembre 2019. Nous vous tiendrons informés.
 
Les actions du SNAPS en cours :
– Rdv intersyndical avec C.Mourin ce vendredi 21/06 ;
– Rdv intersyndical avec G.Attal (réponse en attente) ;
– Actions du 22/23 juin lors de la Fête du sport : tous à vos brassards, pour un max de photos !!!
– CAP des PS le 27/06 : liste d’aptitude, titularisations, révisions rdvs de carrière et autres situations ;
– CTM JS avec présence du SNAPS le 28/06 ;
– Coordo J&S UNSA Education en projet le 01/07 ;
– Rencontre de sénateurs et personnalités du sport le 03/07.
LE SNAPS