Le ministre prive une nouvelle fois de bonus indemnitaire celles et ceux sans qui il n’y aurait plus de ministère chargé des sports.

Est-ce une marque de mépris particulier ou bien un signe d’impuissance face à une DRH des ministères dits « sociaux » qui n’a de cesse de dénier toute spécificité à des corps qui résistent à son obsession « normalisatrice » ?

Flash Infos 16 01

Fiche technique discrimination indemnitaire FI 16 01