Ne nous y trompons pas, l’annonce présidentielle de la création
d’une « structure nationale » de gouvernance partagée du sport
n’est pas un scoop, mais une « partie » de la réponse,
malheureusement attendue, au constat de la dérive de la gestion
gouvernementale et ministérielle du sport.

Flash Infos 18 02